M​é​ditation Guid​é​e du 18​-​10​-​2021 IP​-​5​-​16​-​17​-​19​-​20 de la vie finie (limit​é​e) vers la Vie Infinie

from ALBUM : Automne 2021 by Jan Janssen

about

La présence intégrale n'est pas un chemin théorique, c'est un chemin initiatique et expérimental. Ici vous trouvez un résumé de ce que vous apprenez dans cette méditation :

------

Méditation 21-10-18 PI-5-16-17-19-20 de la vie finie (limitée) vers la Vie Infinie

Se poser confortablement en ramenant son attention à l’intérieur sans se couper de l’extérieur. Notre espace intérieur est vaste et mérite notre attention. Une meilleure perception de notre univers intérieur permet de mieux appréhender le monde extérieur.

Les 21 éléments de la PI permettent de conscientiser notre univers intérieur et, à partir de là, de développer la connectivité de notre monde intérieur avec le monde extérieur. Ces 21 étapes permettent de développer de plus en plus de conscience et de perceptions par rapport à notre connectivité avec le tout. Ceci montre l’importance du développement de notre espace intérieur.

La première invitation « vivre consciemment ce qui est » vise à observer notre espace intérieur. La respiration – 3ème élément – aide à conscientiser cet espace intérieur. Respirons consciemment avec tous nos sens pour dépasser nos sensations, émotions, pensées, désirs … et mieux les accueillir.

Dans chaque méditation de PI, un courant initiatique est partagé pour entrainer les 21 éléments de la Présence Intégrale dans notre élan méditatif. En se laissant porter par ce courant, nous semons de nouvelles graines et nourrissons les graines déjà plantées dans notre chemin de développement. Pour cela, deux points sont essentiels pour développer notre PI, ce sont la régularité dans la pratique et la régularité dans le temps (années) qui font croître notre univers intérieur. Un manque de régularité conduit à assécher les graines plantées sur notre chemin.
« Vivre consciemment notre respiration » est le point de départ de ce chemin. En ajoutant la respiration dans l’alignement, nous mettons en place le socle de la Présence Intégrale (élém.1-2-3).

Sur cette fondation, nous pouvons faire grandir les autres éléments de la PI en toute sécurité.
La régularité dans la pratique fait grandir et approfondir la conscience. Il ne s’agit pas de modifier notre conscience mais de l’élargir. C’est simplement notre conscience habituelle qui découvre de nouveaux horizons de profondeur. Au plus notre conscience avance dans la PI, au plus nous nous rapprochons de la force créatrice pure qui nous habite.

Bien plus, cette force créatrice va s’amplifier de sorte que notre pouvoir de créativité va se développer. A ce moment, l’importance d’un bon alignement devient critique car cet alignement correspond à la direction que nous donnons à notre force créatrice intérieure. Voilà pourquoi nous respirons consciemment dans notre alignement.

Quand notre conscience s’élargit, plus de clarté, de lucidité et d’efficacité se font jour dans notre ego fonctionnel pour toutes nos activités quotidiennes. En cela, l’alignement nous apporte du bien-être et du confort de vie dans notre vie finie, individuelle, mais l’élargissement de notre conscience pénètre également notre vie infinie. Le développement de notre PI transforme notre vie en un voyage dans deux mondes : le monde fini et le monde infini. Il s’agit ici de compléter notre vie finie par une connexion à notre vie infinie faite de Vérité, bonté et beauté.

Au plus nous avançons dans notre Présence Intégrale, au plus nous touchons des expansions de conscience de plus en plus vastes et des accélérations de notre force créatrice. Et plus nous avançons, plus les modèles conventionnels basés sur les dualités deviennent de moins en moins fonctionnels, voire même dysfonctionnels… A ce moment, l’alignement est essentiel. L’image de la vitesse de notre voiture illustre bien l’importance de l’alignement (le volant) pour garder le cap lors de l’accélération de notre force créatrice due à l’élargissement de notre conscience.

Il faut savoir que l’accélération de notre force créatrice conduit à une accélération des résultats. Heureusement, en parallèle avec la progression dans la PI, un accroissement de sagesse et de maîtrise intérieure apparaît et permet de gérer toutes ces accélérations. C’est ainsi qu’un instinct d’alignement se fait jour et sécurise notre progression sur le juste chemin vers notre plus haut potentiel.

Nous respirons dans la présence intégrale en étant complètement alignés et, ainsi, lucides sur notre vie physique, mais aussi en touchant de plus en plus notre vie infinie via notre Être profond où réside notre Soi Supérieur, notre étincelle divine totalement ancrée dans l’infini, car ils sont depuis toujours et resteront à jamais dans une vie infinie, éternelle. En même temps, notre Être profond a envie de vivre avec nous, de se manifester dans la vie concrète en amenant se Lumière, son Amour, sa créativité dans notre vie finie.

Au plus nous avançons dans l’intégration de la Présence Intégrale dans notre vie quotidienne, au plus le centre de gravité de notre sens d’identité va évoluer depuis notre vie physique (nos cinq sens…) vers notre vie infinie. Nous sommes beaucoup plus que notre vie finie, il y a une conscience transcendante inclusive qui dépasse toute notre vie finie en l’incluant sans la remplacer) !

Nous respirons dans notre vie finie avec la conscience de notre vie infinie. Au plus on avance dans la PI, au plus notre conscience profonde s’élargit et notre conscience d’identité évolue du monde fini au monde infini. Autrement dit, la PI nous fait évoluer de la conscience dualiste vers une conscience transcendante. « Je ne suis pas un corps, j’ai un corps …idem… besoins, émotions, pensées, désirs… »

L’Être profond est toujours dans cet espace transcendantal. Si l’Être profond crée la vie, il n’est jamais lié aux manifestations de notre vie finie ; il n’en est pas partie. Notre vie finie est destinée à être éternelle ; pour cela, il nous appartient d’harmoniser notre vie finie avec notre vie infinie.

Au début de cette méditation, il a été question de notre espace intérieur et du monde extérieur. En fait, il est clair que la progression dans la PI diminue l’écart dualiste entre ces deux univers. Lorsque nous nous identifions à notre corps physique et ses cinq sens, nous sommes complètement dans la vie finie et dans le monde dualiste (mon/ton corps, mes/tes besoins, ma/ta maison…).

Pourtant notre espace intérieur est tout à fait subtil et prêt à se connecter au monde extérieur subtil. La vérité dualiste de « ma vie » et « ta vie » est un prisme car nos deux vies ont la même Source et sont une. Au niveau des besoins, c’est la même chose, nous avons tous besoin d’amour, de sécurité, de partenaire, de respect, de manger, boire… tous les besoins essentiels sont universels.

Au plus on approfondit l’espace intérieur, au plus on découvre un réseau de connexions avec les autres êtres humains. Parmi ces connexions, il y a des sagesses universelles qui rendent optimistes. Ces sagesses sont d’autant plus universelles que nous intégrons notre vie infinie avec notre vie finie. Ce chemin passe tout naturellement par la transcendance de notre ego au moment où nous dépassons nos dualités ; alors notre ego fonctionnel va s’exprimer pleinement dans son fonctionnement optimal, ALIGNÉ et inspiré par les puissances universelles du monde infini.

Respirons en conscience dans notre alignement pour intégrer notre espace intérieur dans la réalité infinie.

credits

from ALBUM : Automne 2021, track released October 18, 2021
Méditation : Jan Janssen
Sound Edition : Laurie Lardinois
Artwork : Eva Craenhals

license

all rights reserved

tags